Alzheimer précoce chez une personne jeune, que faire ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La maladie d’Alzheimer à début précoce est une forme rare de démence qui frappe les personnes de moins de 65 ans. Environ 5 % des personnes atteintes d’Alzheimer développent des symptômes avant 65 ans.

Alzheimer précoce chez une personne jeune, que faire

La plupart des personnes atteintes d’Alzheimer à un stade précoce développent des symptômes de la maladie dans la quarantaine et la cinquantaine.

Les causes de l’Alzheimer précoce

Les personnes atteintes d’Alzheimer à un stade précoce ont la forme la plus courante de la maladie, d’autres atteintes d’Alzheimer à un stade précoce ont un type de maladie appelé «maladie d’Alzheimer familiale ».

Ils sont susceptibles d’avoir un parent ou grand-parent qui a également développé la maladie d’Alzheimer à un plus jeune âge.

La maladie d’Alzheimer à début précoce sévissant dans les familles est liée à trois gènes – l’APP, PSEN 1 et PSEN 2 – qui diffèrent du gène APOE qui peuvent augmenter votre risque de maladie d’Alzheimer en général.

Ensemble, ces trois gènes représentent moins de 1 % de tous les cas de maladie d’Alzheimer, mais environ 60 à 70 % des cas d’Alzheimer à début précoce.

Si vous avez une mutation génétique dans l’un de ces trois gènes, vous pouvez développer la maladie d’Alzheimer avant 65 ans.

Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer à un stade précoce peuvent être confrontées à des défis uniques.

Alzheimer chez les jeunes : que faire au travail ?

Avant que votre état n’affecte considérablement votre capacité à faire votre travail, parlez-en à votre employeur ensuite découvrez si vous pouvez passer à une position qui convient mieux à vos nouvelles limites.

Familiarisez-vous et votre conjoint ou soignant avec vos avantages sociaux et découvrez si un programme d’aide aux employés est disponible et si vous vous sentez dépassé, pensez à réduire vos heures ou à prendre des congés.

Conseil d’adaptation pour les couples

Après un diagnostic d’Alzheimer d’apparition précoce, les conjoints ressentent souvent un sentiment de solitude, de perte car ils sont confrontés à la possibilité de passer de nombreuses années sans partenaire actif.

Comme conseils, parlez du type d’aide dont vous avez besoin les uns des autres puis essayer de communiquer sur les changements que vous vivez et les façons dont vos besoins peuvent également avoir changé.

Continuez à participer à autant d’activités avec votre partenaire que vous appréciez actuellement et adaptez-les si nécessaire.

Gardez un dossier de ressources dont vous pourriez avoir besoin à mesure que la maladie progresse et enfin trouvez un conseiller qui travaille avec des couples confrontés à des problèmes auxquels vous vous sentez confrontés.

Comment impliquer les enfants ?

Un diagnostic de maladie d’Alzheimer à début précoce peut également être difficile pour les enfants.

Pour cela il faut trouvez des activités que vous pouvez apprécier ensemble, ensuite restez engagé et discutez honnêtement avec vos enfants de ce que vous vivez puis trouvez un groupe de soutien pour les enfants et invitez vos enfants à certaines de vos séances de counseling.

Informez le conseiller scolaire et le travailleur social de votre enfant de votre état.

Problèmes financiers

Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer à un stade précoce doivent souvent arrêter de travailler, et cette perte de revenu est une grave préoccupation.

Afin de bénéficier d’aides ces jeunes peuvent discuter avec un planificateur financier pour les aider à planifier leurs besoins financiers futurs ; demander si la retraite anticipée est une option.

Découvrir quels avantages leur sont offerts par le biais de la sécurité sociale, Medicare ; finalement organiser leurs documents financiers et s’assurer que leur partenaire comprend et peut gérer les finances de la famille.

Les éléments clés des soins d’Alzheimer sont l’éducation et le soutien. Se connecter à des services tels que les groupes de soutien peut vous aider à identifier les ressources, à mieux comprendre le handicap et à apprendre des façons de vous adapter.


Lisez aussi:

Alzheimer : comment lutter contre la maladie ?

Comment Alzheimer agit sur le cerveau ?